Giratoire : un décret pour tourner rond

La réglementation a été clarifiée.
De plus en plus présents sur nos routes, les ronds-points ont le mérite de réduire considérablement la gravité des accidents en intersection et de fluidifier la circulation. Mais leur mode d’emploi n’est pas toujours évident. Un décret vient de le clarifier.

Giratoire - un décret pour tourner rond

Choisir la bonne file :
Voie de droite ou voie de gauche, tout dépend de la sortie que l’automobiliste va choisir après le rond-point. Le 23 octobre 2000, un décret concernant la façon de se positionner sur les ronds-points est paru au Journal officiel : “Article R28-2 – Par dérogation à l’article R4 du présent code, un conducteur qui pénètre sur un carrefour à sens giratoire comportant plusieurs voies de circulation en vue d’emprunter une sortie située sur sa gauche par rapport à son axe d’entrée peut serrer à gauche. Chaque manœuvre de changement de voie à l’intérieur du carrefour à sens giratoire reste soumise aux règles de priorité et doit être signalée aux autres conducteurs.”
Dans ce cas, attention après avoir contourné le terre-plein central par la voie de gauche, l’automobiliste qui veut sortir n’est pas prioritaire en passant sur la voie de droite. Signalé par le clignotant, ce changement de file doit être entamé au niveau de la sortie précédant celle que l’automobiliste souhaite emprunter. Des panneaux placés avant le rond-point permettent de repérer la voie de sortie par rapport à son axe d’entrée. En cas d’accrochage, le véhicule qui change de file est en tort.
Un changement de direction d’un véhicule effectué sans avertissement préalable ou dangereux peut être sanctionné d’une amende forfaitaire (minorée à 150 F si payée sous trois jours, de 230 F au-delà et majorée à 500 F après le 30e jour) et d’un retrait de trois points. Un clignotant gauche allumé signifie que vous restez sur l’anneau du rond-point. Les usagers qui attendent pour s’engager doivent vous céder la priorité. Un clignotant droit indique que vous êtes prêt à sortir du rond-point.
Exceptions à la règle : les cyclistes et cyclomotoristes doivent rester sur la voie de droite, même s’ils souhaitent emprunter une voie à gauche de leur axe d’entrée, ou utiliser une piste cyclable s’il y en a une. Les camions doivent également rester sur la droite.

Quelle priorité à l’entrée ?
Dans le cas des rares ronds-points “à l’ancienne” signalés par des panneaux ronds de couleur bleue à flèches blanches, la règle d’entrée est la priorité à droite. C’est donc au véhicule circulant à l’intérieur du sens giratoire de céder le passage à ceux qui s’engagent à sa droite. La règle de la priorité à droite s’applique aussi aux grands ronds-points comme celui de la place Charles-de-Gaulle (l’Etoile) à Paris.
En revanche, les véhicules engagés sur un rond-point signalé par un panneau triangulaire à flèches noires sur fond blanc et cerné de rouge sont prioritaires, comme le spécifie l’article R26-4 du Code de la route : “Tout conducteur abordant un carrefour à sens giratoire est tenu, quel que soit le classement de la route qu’il s’apprête à quitter, de céder le passage aux usagers circulant sur la chaussée qui ceinture le carrefour à sens giratoire.”

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *