Tout savoir sur la formation CACES

La formation CACES permet au salarié de valider le certificat d’aptitude à la conduite en sécurité d’un engin de chantier, d’une grue, d’une plate-forme élévatrice mobile, d’un chariot automoteur…
En quoi cela consiste ?
Ce n’est pas un diplôme ou un titre de qualification professionnelle mais un examen qui valide des connaissances et un savoir-faire en matière de conduite en sécurité d’une famille spécifique d’engins. Ce certificat valide la conduite en sécurité du matériel concerné.
Qui le met en place ?
Ce certificat est mis en place par la CNAMTS (Caisse nationale de l’assurance maladie des travailleurs salariés). Cette dernière donne six recommandations c’est-à-dire une pour chaque famille d’engins.
C’est pour qui ?

La formation CACES est prévue pour ceux qui veulent être conducteur d’engins de TP, qui veulent faire une formation conducteur bus et plus généralement pour tout salarié qui veut valider ou faire évaluer ses compétences et ses connaissances mais aussi pour ceux qui veulent se faire délivrer une autorisation de conduite pour un engin donné. Dans le cas précis du transport de matières dangereuses, c’est la formation ADR qui s’applique.
Que fait-on avec un CACES ?
Si un conducteur a un ou plusieurs CACES, il peut conduire les engins pour lesquels il est reconnu apte. L’employeur doit d’abord lui délivrer une autorisation de conduite. Les certificats sont valables pour une durée de 5 ou 10 ans.
Qui réalise l’évaluation ?
L’évaluation est faite par des testeurs, des personnes physiques qui travaillent exclusivement pour ou dans des organismes testeurs certifiés. L’organisme de formation et l’organisme testeur peuvent être différents mais un organisme habilité peut être à la fois formateur et testeur.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *