Crédit sur Internet : gare aux chimères !

Crédit sur Internet : gare aux chimères !

Après les petites annonces, la vente aux enchères et l’assurance, c’est au tour du crédit de faire son apparition sur Internet. Si certains sites sont complets, explicatifs et compétitifs, les propositions de certains autres frisent l’arnaque pure et simple.

Les sites des banques
Ils sont tour à tour des sites de promotion de services financiers, de gestion de comptes clients ou bien encore de simulation de crédit. Le site le plus clair et le plus complet est sans conteste www.secure.bnpparibas.net . Nombreuses estimations de crédit en ligne après avoir complété un questionnaire (revenus, crédits en cours, frais fixes, adresse, emploi…), envoi d’une réponse plus affinée par e-mail ou même discussion avec
un conseiller. En revanche, sur www.societegenerale.fr, aucun calcul financier n’est possible, malgré des indications sur les taux et les frais annexes en vigueur.

Les sites “déguisés”
Ce sont ceux d’organismes parallèles spécialisés dans les crédits à la consommation. Attrayants au premier coup d’œil, ils se révèlent être en réalité des sites “appât”. Le Cetelem, par exemple, met en avant un taux à 6,90 %, mais une fois ajoutés les frais annexes et les assurances, il passe alors à 8,80 %, voire 9,50 %. Quant à la simulation, l’offre véritable n’est fournie que par un conseiller au téléphone. De tous,
www.123pret.com, site du CCF, est notre préféré en raison de sa clarté, de sa lisibilité et des taux intéressants.

Les sites “comparateurs”
Ils ont pour vocation de chercher, en fonction des données financières formatées par le demandeur, les crédits qui correspondent le mieux à ce qu’il souhaite. Taux, services, durée, frais ou encore assurances, ces sites “intelligents” sont censés rechercher les meilleures propositions. La réalité est pourtant tout autre : explications sommaires, douteuses, parfois même mensongères. Après une offre d’accroche, le plus souvent envoyée par e-mail, un conseiller va arracher un rendez-vous pour faire de nouvelles offres. Mais impossible d’avoir par téléphone le nom de l’établissement financier ou même le TEG (taux effectif global). Il est bon également de spécifier que vos coordonnées ne doivent pas être transmises à des tiers. Sinon, d’autres sites vous harcèleront à leur tour.
6,5 % est le taux des crédits à la consommation que l’on voit le plus communément. Mais il s’entend hors frais annexes et hors assurances diverses. Les premiers correspondent aux frais de dossier (en moyenne 500 F), aux frais liés à des changements d’adresse ou de contrat… En revanche, les assurances (chômage ou perte d’emploi, invalidité, décès) sont facultatives mais chaudement recommandées. Comptez en moyenne 1 % de plus que le taux affiché, c’est donc de l’ordre de 7,5 à 8,5 % tout compris.

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *