Un nouveau standard musical en voiture

Après avoir conquis Internet, certains téléphones GSM (Siemens entre autres) et de nombreux baladeurs, le standard MP3 monte en voiture, adapté à des autoradios qui permettent d’écouter jusqu’à dix heures de musique en continu !

Du Net à l’autoradio
Un nouveau standard musical en voitureMP est l’abréviation de MPEG. Il s’agit du nom donné à un groupe d’ingénieurs (Moving Picture Expert Group) qui, à la fin des années 80, travaillait sur la télévision numérique. Le fruit de leur labeur est sorti en 1989 et a pris le nom de MPEG. La première mouture s’appelait 1, puis 2 et dix ans plus tard la 3 (aujourd’hui on en est à la 7). Le MPEG est employé en vidéo professionnelle ou grand public. Dans le domaine de l’audio, un algorithme de compression spécifique a été développé dans la version 3. Un jour, des étudiants américains s’en sont servis pour transmettre des fichiers sonores sur Internet… le MP3 était né. Aujourd’hui, il s’impose comme norme de transfert des fichiers audio sur le Net. On peut télécharger des morceaux de musique grâce à des serveurs spécialisés, dont le plus connu est Napster. Ils peuvent être ensuite écoutés sur un ordinateur multimédia ou un baladeur MP3 qui utilise des cartes mémoire comme support. On peut aussi graver un CD Rom aux formats MP3 ou audio, la différence se situant au niveau de la durée enregistrable.

Le MP3 dans votre voiture
Dans l’automobile, il était déjà possible d’écouter du MP3 sur un CD, mais enregistré classiquement en format audio. Désormais, de nouveaux autoradios permettent de lire des CD Rom enregistrés au format MP3. L’intérêt étant de pouvoir graver 4 heures de musique en qualité “laser” ou même 10 heures en qualité équivalente à celle de la bande FM, contre 80 minutes maximum en format audio ! Plusieurs marques proposent déjà ou s’apprêtent à proposer des modèles capables de lire des CD gravés au format MP3 : le KDC MP 6090 R à 3 490 F pour Kenwood et le DXZ 818 RMP au prix de 5 490 F pour Clarion. Blaupunkt sortira un produit d’ici à la fin de cette année et VDO commercialisera un autoradio MP3 pour Noël. Plus malin, Rio, marque spécialisée dans les baladeurs MP3, vient de sortir – uniquement aux Etats-Unis – un autoradio extractible que l’on peut connecter sur son ordinateur et dont les prix varient de 1 200 à 2 000 dollars en fonction de la capacité mémoire. Doté de 10 à 60 gigabits de mémoire suivant le modèle, il permet de stocker jusqu’à 1 000 heures de musique. Les constructeurs automobiles s’intéressent bien évidemment à ce nouveau standard. Visteon
(ex-Ford), deuxième constructeur mondial d’autoradios, propose aux Etats-Unis depuis la fin mars un autoradio MP3 : le Mach MP3. Il devrait arriver prochainement en France et être proposé, dans un premier temps, à Ford et à Saab.

Et demain ?
L’Internet mobile est en train de voir le jour. Qui dit mobilité dit automobile ! On peut penser que grâce aux liaisons haut débit en téléphonie mobile (GPRS et à plus long terme l’UMTS), il sera possible de télécharger des fichiers dans nos voitures : morceaux de musique, pièces de théâtre, livres lus, etc. Il n’y a qu’un pas, que de nombreuses “start-up” sont en train de franchir !

Partager

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *