La politique du rappel

La politique du rappelDepuis cinq à six ans, certains nouveaux modèles connaissent des cascades de problème liés à la mécanique ou aux accessoires. Voici la liste des principaux modèles concernés et qui ont fait l’objet
d’un rappel constructeur où sont en passe d’être rappelé.

• Catalyseur : destruction prématurée sur Opel
Corsa essence de 97 et 98, Astra et Vectra ess et D depuis 96, Renault Scénic E 1.6 et TD de 97 et 98,
Laguna et Safrane ess de 95 à 97.

• Courroie de distribution: risques de rupture prématurée sur le 1.8
16s des Citroën Xsara de 98, Citroën Xantia et Peugeot 406 de 96 et 97, Ford Escort D de 91 à 95 et
Ford Mondeo TD de 94 et 95, Nissan Micra de 93 et 94 (chaîne) et Nissan Almera D de 96, sur Renault
Laguna 2.1 D de 95, Opel Omega V6 de 94 et 95, Volvo 850 de 92/93.

• Boîte de vitesses : sur Chrysler
Voyager TD depuis la commercialisation (boîte mécanique), Sur Voyager V6 depuis la
commercialisation jusqu’en 97 (automatique), sur Renault Laguna jusqu’en 97 et Safrane jusqu’en 96
(automatique).

• Joint de culasse : risque de destruction à faible kilométrage sur Citroën Saxo D de 96
et 97, Fiat Cinquecento depuis 93, Panda depuis 94 et Seicento depuis le lancement, sur Opel Astra
et Vectra 1.7 TD jusqu’en 97, Nissan Primera TD de 97, Volvo 850 puis S/V70 TDI de 96 et 97, Rover
200, 400 et 600 TD de 95, Honda Accord et Civic TD de 95.